💡 Comment quantifier l’impact d’actions de rĂ©duction ?

  • Mise Ă  jour

 

Votre Bilan de Gaz Ă  Effet de serre vous permet d’obtenir une vue d’ensemble de votre impact sur le rĂ©chauffement climatique, et d’identifier les leviers d’actions les plus pertinents pour votre entreprise. Une fois ces leviers identifiĂ©s et une trajectoire de rĂ©duction choisie, en suivant par exemple la mĂ©thodologie de l’ADEME pour Ă©tablissement d’une stratĂ©gie climat, ou d’autres cadres volontaires comme les Science Based Tragets, il convient de les mettre en Ɠuvre pour rĂ©duire vos Ă©missions : c’est la premiĂšre Ă©tape de votre stratĂ©gie climat.

 

Pourquoi chercher Ă  quantifier leur impact ?

La quantification de l’impact de vos actions sur votre bilan de gaz Ă  effet de serre est essentielle au pilotage de votre stratĂ©gie de rĂ©duction : elle vous permet de prioriser vos actions pour rĂ©pondre Ă  vos objectifs. De plus, elle vous permettra d’identifier les indicateurs nĂ©cessaires Ă  son suivi et les Ă©cueils Ă  Ă©viter lors de leur implĂ©mentation pour une rĂ©duction efficace de vos Ă©missions.

 

La méthode à suivre

Pour mesurer l’impact de vos actions de rĂ©duction, l’ADEME recommande l’utilisation de la mĂ©thode QuantiGES. Elle permet d’estimer la rĂ©duction des Ă©missions liĂ©es Ă  une action comparĂ© Ă  un scenario de rĂ©fĂ©rence sur un pĂ©rimĂštre gĂ©ographique et temporel donnĂ©, comme dĂ©crit dans la figure 1. La mĂ©thode permet Ă©galement d’estimer la prĂ©cision finale de l’estimation Ă  l’aide d’indicateurs de prĂ©cision dĂ©finis pour les Ă©tapes clefs.

fig1.png

 

Cette mĂ©thode se dĂ©cline en trois Ă©tapes, dont vous trouverez un rĂ©sumĂ© ci-dessous. Pour plus de prĂ©cisions, rĂ©fĂ©rez-vous au guide mĂ©thodologique de l’ADEME, inscrivez-vous Ă  la formation gratuite de l'ADEME sur le sujet, ou contactez-nous !



Les Ă©tapes

 

Phase 1 - Cadrage 

Cette phase permet de commencer le projet en dĂ©finissant clairement ses limites et des objectifs. Tout d’abord, il faut dĂ©finir l’action Ă  quantifier : pour une communication efficace et un travail cadrĂ©, il convient, en autres, de dĂ©finir le titre de l’action, son porteur, son statut actuel, son objectif principal et sa pĂ©riode de mise en Ɠuvre. Ensuite vient la formalisation de l’objectif de la quantification. En effet, identifier la raison de l’application de la mĂ©thodologie permet de dĂ©duire le niveau de prĂ©cision souhaitĂ©. Par exemple, dans le cadre de l’application de cette mĂ©thode pour la construction d’une stratĂ©gie climat, le but est d’avoir une première idée du potentiel d’une action. La prĂ©cision attendue sur les rĂ©sultats est donc modĂ©rĂ©e : elle pourra ĂȘtre amĂ©liorĂ©e en cours de projet avec des donnĂ©es rĂ©elles.

 

Phase 2 - CaractĂ©risation de l’action

Dans un second temps, vous pourrez identifier le scĂ©nario de rĂ©fĂ©rence le plus probable qui dĂ©terminera l’évolution supposĂ©e de vos Ă©missions en l’absence d’implĂ©mentation de votre projet. Une fois ce scĂ©nario identifiĂ©, il sera possible de dĂ©crire les impacts de l’action examinĂ©e en construisant un arbre de consĂ©quences. Pour construire cet arbre, on identifie toutes les conséquences directes de l’action, puis par itération, les conséquences des conséquences directes etc. Les consĂ©quences ayant un impact GES nĂ©gatif sont Ă©galement intĂ©grĂ©es Ă  l’arbre. AprĂšs quelques ramifications, on parvient ainsi Ă  identifier les impacts unitaires sur chaque source d’émission, la prĂ©cision Ă©tant laissĂ© au libre arbitre de l’utilisateur. Un exemple d’arbre de consĂ©quence est disponible ci-dessous.

fig2.png

L’ADEME invite Ă©galement Ă  prendre en compte les facteurs externes qui pourraient influer sur l’impact du projet. Par exemple, l’impact d’un plan d’action visant Ă  gĂ©nĂ©raliser l’installation de panneaux photovoltaĂŻques sur le toit d’une usine dĂ©pendra de la mĂ©tĂ©o : il faudra donc faire, de façon transparente, une hypothĂšse sur l’ensoleillement moyen pour calculer l’impact du plan d’action.

 

Phase 3 - Quantification de l’action

Finalement, l’action peut ĂȘtre quantifiĂ©e. Pour commencer, il convient de dĂ©limiter le pĂ©rimĂštre de quantification, en particulier la pĂ©riode d’impact de l’action et la pĂ©riode sur laquelle on quantifie son impact (en particulier dans le cas oĂč la pĂ©riode de consĂ©quences est infinie, comme une incitation économique à l’usage du vélo pour les déplacements domicile-travail). Il convient Ă©galement de s’accorder sur les GES pris en compte.

 

Chacune des consĂ©quences directes prĂ©sente dans l’arbre peut alors ĂȘtre estimĂ©e grossiĂšrement Ă  l’aide de donnĂ©es moyennes, les postes les plus significatifs en valeur absolue Ă©tant sĂ©lectionnĂ©s pour ĂȘtre Ă©tudiĂ©s plus en dĂ©tail. Le nombre de postes retenus dĂ©pend de la prĂ©cision voulue.

Pour chacun de ces impacts principaux, il faudra alors rĂ©colter des donnĂ©es d’activitĂ© au sein de votre entreprise et de chercher des facteurs d’émissions spĂ©cifiques pour amĂ©liorer l’estimation grossiĂšre prĂ©cĂ©demment Ă©tablie. Une fois les impacts des postes les plus significatifs additionnĂ©s, une estimation de l’impact total du plan d’action st disponible ! Ce rĂ©sultat doit ĂȘtre accompagnĂ© d’une quantification de l’incertitude dĂ©clinĂ©e Ă  partir de l’ensemble des indicateurs d’incertitude rĂ©coltĂ©s lors des diffĂ©rentes Ă©tapes. 

 

Phase 4 - Conclusion

Une fois les rĂ©sultats synthĂ©tisĂ©s, analysĂ©s et prĂ©sentĂ©s, la quantification de l’action de rĂ©duction est terminĂ©e ! La mesure pourra ĂȘtre prĂ©cisĂ©e lors de son implĂ©mentation, avec l’intĂ©gration de donnĂ©es supplĂ©mentaires et la quantification de plus de consĂ©quences.

 

Pour aller plus loin - l'accompagnement Greenly

Bien que cette mĂ©thode fournisse des rĂ©sultats pertinents et actionnables, son utilisation peut ĂȘtre ardue : les sources de donnĂ©es sont nombreuses et les consĂ©quences d’une action parfois difficiles Ă  estimer. Il peut donc ĂȘtre utile de s'appuyer sur un expert.

De plus, cette mĂ©thode ne permet d’estimer l’impact que d’actions isolĂ©es. En effet, l’impact de bouquets d’actions ne peut ĂȘtre considĂ©rĂ© comme la somme de l’impact des actions individuelles : il faut prendre en compte leurs interactions.

Greenly serait ravi de vous accompagner pour vous aider à surmonter ces obstacles, via un accompagnement au long court - n'hésitez pas à nous contacter à ce sujet !

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande